/medias/image/4112358625bb608420c53c.jpg
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Portrait de diplômée : Isabelle Ferrer, Secrétaire Générale de la Fédération Régionale des Travaux Publics de Midi-Pyrénées (FRTP)

Portraits

-

28/03/2017

Après un DESS en Gestion du personnel obtenu en 1992, Isabelle Ferrer est aujourd'hui Secrétaire Générale de la Fédération Régionale des Travaux Publics de Midi-Pyrénées (FRTP).

Quel métier exercez-vous et en quoi consiste votre mission ?
Je suis secrétaire général d’un syndicat patronal de Branche (Travaux Publics). Je dirige ce syndicat et développe les services et conseils mis en place à l’attention des entreprises adhérentes. j’ai aussi un rôle de représentation de la profession auprès d’un certain nombre d’instances et assure un rôle de lobbying pour le compte des entreprises que la fédération représente. Le syndicat couvre la région Midi-Pyrénées et est adhérent du Medef.

Quelles sont les particularités du secteur d’activité dans lequel vous travaillez ?
La fédération des travaux publics fait partie d’un réseau de 20 FRTP en France et d’une fédération nationale. Les contacts sont nombreux et diverses : maitres d’ouvrages publics (maires, présidents de communautés de communes…), maîtres d’oeuvre, entreprises, partenaires publics et privés.

Quelles sont les qualités requises pour exercer votre métier ?
Autonomie, dynamisme, polyvalence et être force de propositions. Avoir envie de défendre les intérêts des entreprises et d’accompagner celles-ci dans leur évolution.
Animer des réunions et préparer ses interventions. Aisance relationnelle.

Qu’est-ce que vous a apporté votre formation dans votre parcours professionnel ?
Le diplôme m’a permis de démarrer rapidement une expérience professionnelle puis de gravir les échelons. La formation m’a surtout donné un bon niveau d’adaptation et une capacité à mener des réflexions.

Quels conseils donneriez-vous à un(e) étudiant(e) issu(e) de votre formation ?
Je conseillerais de ne pas se focaliser sur des emplois qui a priori correspondrait à la formation. La constitution d’un réseau et la curiosité personnelle peuvent permettre de se distinguer et d’aborder des secteurs d’activité inconnus jusqu’alors. Il est important de saisir les opportunités lorsqu’elles se présentent, si l’on veut progresser professionnellement. Enfin, il ne faut pas hésiter à être mobile géographiquement.

 
Vous êtes diplômé(e) de l'Université Toulouse Capitole ? Témoignez de votre expèrience en contactant Delphine Lartiges

619 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portraits

Portrait Métier : Simon Lolmede, Conseiller en gestion de patrimoine

User profile picture

SOUNDOUS ELAJRAOUI

29 avril

Portraits

Data Protection Officer : un métier d'avenir

User profile picture

Hugo SPIELVOGEL

22 novembre

Portraits

Conseiller de Tribunal administratif, l’autre Juge.

User profile picture

Delphine Lartiges

20 mars